La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Des collaborations aux recherches du FNRS et de l’UNamur.

 

… 25 ans : l’âge des nouvelles dynamiques …

 

 

Depuis plusieurs années, l’Université de Namur accueille des étudiants venus effectuer leur stage de fin d’étude dans des laboratoires de recherche. Si par le passé, les spécificités propres à chacun cantonnaient ces stages à quelques branches bien spécifiques, les mutations que vivent aujourd’hui aussi bien les Hautes Ecoles que les Universités permettent d’envisager un approfondissement et une consolidation de ces relations en les portant au rang de véritable collaboration.

 

 

Et en cette année du 25ème anniversaire du baccalauréat en agronomie de la Haute Ecole de la Province de Namur à Ciney, un pas supplémentaire a été franchi, par l’intégration pendant quelques mois, de Mr Amaury Brasseur, à un groupe de chercheurs de l’Université de Namur étudiant l’impact de polluants sur le développement des vertébrés aquatiques. On mesure bien toute l’importance du sujet et toute la pertinence pour un futur agronome de participer à ce type de projet par ailleurs soutenu par le Fonds de la Recherche Fondamentale et Collective.

Terminé le temps où les stagiaires étaient de simples spectateurs rangés dans un coin de laboratoire : aujourd’hui, ils sont de véritables acteurs de leur propre apprentissage et de solides collaborateurs scientifiques. C’est en se frottant aux réalités de terrain de la recherche qu’ils peuvent faire fructifier leur cursus, mesurer le chemin qu’ils ont déjà parcouru et celui qui reste à faire pour être, en fin d’année académique, dans les meilleures conditions sur le marché de l’emploi ou de la formation.

Le partenariat entre les Hautes Ecoles et les Universités, c’est surtout, au-delà des instances qui guident depuis 2005 l’Enseignement Supérieur Namurois (ESN), le rapprochement effectif des étudiants, des chercheurs, des enseignants et des enseignements au sein du Pôle Namurois de l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES). Ce décloisonnement permettra à tous, dans le respect des spécificités de chacun, d’étoffer l’offre et d’assurer la grande qualité des enseignements et formations dans notre province.

Dans ce cadre, il ne fait aucun doute que la Haute Ecole de la Province de Namur à Ciney a un rôle essentiel à jouer et des atouts majeurs à faire valoir et la vitalité affichée à l’occasion de ce 25ème anniversaire en a apporté une preuve éclatante. Merci, Amaury, d’avoir été un superbe exemple de ces atouts et merci à tes professeurs, coordinateurs et directeur de poursuivre sans relâche cet excellent travail qui t’a permis d’illustrer de remarquable façon la voie de l’enrichissement mutuel de nos institutions, hier voisines, demain cousines.

 

Eric Perpète

Maître de Recherches du FNRS

Chargé de cours à l’Université de Namur