La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Stage au Bénin - Bac Agro - TGA

 

La qualité des sols agricoles et les systèmes de cuisson sont deux préoccupations majeures pour l’Afrique de l’Ouest. La forte pression démographique provoque la dégradation et l’appauvrissement des sols, de même que les méthodes de cuisson à base de charbon et de bois participent aux pollutions atmosphériques et à la déforestation.
 
 
La « Maison de l’Espoir » est un Centre d’Accueil et de formation pour orphelins au Sud du Bénin, initié par un professeur de l’EPASC (école secondaire de Ciney, en Belgique). Depuis plus de 10 ans, des élèves et des volontaires se rendent chaque année sur place pour participer à la progression et la construction du centre. Il reste cependant encore d’importantes améliorations à apporter dont une cuisinière qui se doit d’assurer l’intendance pour une quarantaine d’orphelins. 
 
"Dans le cadre de nos travaux de fin d’études, « la Maison de l’Espoir » nous accueillera afin qu’on puisse travailler sur un prototype de cuisinière émettant peu de fumée et produisant du biochar. 
Le biochar améliore les caractéristiques physiques, chimiques et biologiques des sols sur le long terme. Produit à base de déchets organiques, il permet d’augmenter les productions agricoles et il décourage la déforestation liée à l’utilisation de charbon de bois. 
 
En plus de répondre à une demande du Centre, cette cuisinière propose une solution, à petite échelle, concernant deux problématiques majeures en Afrique de l’Ouest : la dégradation des sols et la pollution atmosphérique dûe aux feux ouverts, causant par ailleurs des problèmes respiratoires. (OMS,2018) 
 
Le projet comporte également des séances de formation destinées aux orphelins portant sur la maitrise d'outils informatiques de base, tels que Excel, Word, PowerPoint et sur les principes fondamentaux de l’agronomie afin de favoriser leur intégration sur le marché de l’emploi au Bénin."
 
Fadel FATME, Etudiante du Bachelier en Agronomie (TGA)