La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Microbiologie Laboratoire

Cours dispensés à : Haute Ecole de la Province de Namur
Catégorie Agronomique
Avenue de Namur 61,
5590 CINEY
Tél : 081/775929
Bac.agronomie@province.namur.be
 Code cours : A_BA_B1_MILA Nombre d’heures/année : 35
Titulaire(s) : Thierry ALBERT
Dominique MAENE
Nombre d’ ECTS : 4

CONNAISSANCES PREALABLES

Notions élémentaires de biologie, de chimie et de microbiologie (niveau de l’enseignement secondaire général ou technique).

 
OBJECTIFS

Organisée en 14 séances (de 3 pér. hebdom. de 50 min. chacune, la dernière séance étant consacrée à des examens hors session), cette formation a pour objectifs :

  • une initiation aux techniques de base de la microbiologie : observations microscopiques & colorations de micro-organismes ; travail à l’anse de platine ; travail à la pipette stérile ; suspensions-dilutions de micro-organismes ; préparation, stérilisation et ensemencement de milieux de culture ; interprétation des cultures et comptage des micro-organismes ;

 

  • l’application de ces techniques au contrôle de qualité de l’environnement et de produits agro-alimentaires, en réalisant diverses analyses d’eaux, d’aliments, d’ensilages, de laits et de sols.

 

CONTENU

  1. LE MICROSCOPE (théorie & utilisation) ;
  2. EXAMEN DE MICRO-ORGANISMES VIVANT DANS NOTRE ENVIRONNEMENT (mise en culture & observation) ;
  3. COLORATIONS GRAM DE PRÉPARATIONS MICROSCOPIQUES DE BACTÉRIES ;
  4. PRÉPARATION & STÉRILISATION DU MATÉRIEL, DES SOLUTIONS PHYSIOLOGIQUES ET DES MILIEUX DE CULTURE ;
  5. DÉTERMINATION DU NOMBRE DE GERMES MICROBIENS DANS UN ÉCHANTILLON DE SOL, D’ALIMENT, D’EAU OU DE LAIT ;
  6. NUMÉRATION DE LA FLORE MICROBIENNE DE L’ENSILAGE ;
  7. RECHERCHE ET DÉNOMBREMENT DES COLIFORMES DANS UNE EAU ;
  8. MISE EN ÉVIDENCE DES CLOSTRIDIUM SULFITO-RÉDUCTEURS) DANS UNE EAU ET DE CLOSTRIDIUM TYROBUTYRICUM DANS L’ENSILAGE ET LE LAIT CRU ;
  9. NUMÉRATION DE MICRO-ORGANISMES DU SOL (algues, bactéries nitrifiantes, fungi) ;
  10. OBSERVATIONS MICROSCOPIQUES DIVERSES (fungi, algues du sol, levures).

 

BIBLIOGRAPHIE

  • LARPENT J.-P. & LARPENT-GOURGAUD M., “Manuel Pratique de Microbiologie”, Hermann, Paris (1985).
  • PELCZAR M.J. ,Jr & CHAN E.C.S, “Elements of Microbiology”, McGraw-Hill (1981).
  • HARLEY J. P., KLEIN D. A., PRESCOTT L. M., SHERWOOD L. M., WILLEY J. M., WOOLVERTON C. J., “Microbiologie”, De Boeck Université (2010).
  • RIVES M., BOTTE M. & MENARD F., “Microbiologie/Carrefour pluridisciplinaire (Dossier 1 : Les Microorganismes et l’Agriculture ; Dossier 2 : L’Eau ; Dossier 3 : L’Ensilage)”, Documents INRAP 63 - Décembre 1986 - ISSN 0396-4671

 

METHODOLOGIE et SUPPORTS DE COURS

Il s’agit d’une initiation aux techniques de base qui ne requiert pas de pré-requis particuliers (hormis ceux généralement acquis dans le secondaire) et qui peut même commencer dès le début de l’année scolaire. Néanmoins, pour que cette formation soit efficace, il faut :

  • un exposé théorique et technique pour introduire chaque séance, éventuellement complété d’une démonstration pratique effectuée par le professeur;
  • des groupes de laboratoire limités à une quinzaine d’étudiants qui, en raison de leur inexpérience, exigent un encadrement très resserré afin de garantir une formation technique adéquate et une sécurité optimale lors des diverses manipulations ;
  • un apprentissage de l’organisation pratique et du travail en équipe (2 ou 3 élèves/équipe);
  • des budgets d’équipement convenables.

 

En outre, les étudiants devront, après chaque séance, rédiger un rapport de laboratoire structuré dans lequel leurs observations seront consignées avec soin et leurs résultats expérimentaux interprétés de manière cohérente et scientifique.

 

INVESTISSEMENT SUPPLÉMENTAIRE ATTENDU DE L’ÉTUDIANT

  • manifester un vif intérêt scientifique et technique en général ;
  • être motivé et assidu pour le travail au laboratoire ;
  • faire preuve d’une véritable conscience professionnelle et de perfectionnisme dans l’exécution des diverses observations et manipulations, sans hésiter à demander des explications complémentaires et à refaire toute expérience ratée ou douteuse.

 

EVALUATION

Travaux pratiques : somme des rapports de laboratoire : 50 % pts
Epreuve finale lors du dernier laboratoire : 30 % pts ; Orale : Mme MAENE ; Ecrite : M ALBERT
Travail au laboratoire (appréciation globale portant sur l’organisation, l’efficacité, l’initiative personnelle, l’esprit d’équipe, le soin, la propreté ...) : 20 % pts

Ce cours est un prérequis pour l’accès à l’année académique suivante.