Bachelier Infirmier responsable de soins généraux

"Aider les individus, les familles et les groupes à déterminer et réaliser leur plein potentiel physique, mental et social… Les soins infirmiers englobent également la planification et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation et concernent les aspects physiques, mentaux et sociaux de la vie en ce qu’ils affectent la santé, la maladie, le handicap et la mort. Les infirmiers travaillent aussi comme partenaires des membres des autres professions impliquées dans la prestation des services de santé", c’est ainsi que l’OMS définit le rôle de l’infirmier.

 

 

Le bachelier infirmier responsable de soins généraux

La formation se déroule sur 4 années et totalise 240 crédits ECTS avec 2300 h de stage. Elle correspond au niveau 6 du Cadre Européen de certification (CEC) et donne accès à la libre circulation au sein des pays membres de l’Union européenne.

Nous pouvons distinguer dans le cursus les connaissances liées au champ disciplinaire infirmier, et celles liées à d’autres champs. Ainsi, en ce qui concerne les connaissances liées à la discipline infirmière, nous aborderons l’histoire de la discipline, la construction de l’identité professionnelle, les théories infirmières et modèles de soins qui seront utiles à la clarification du rôle de ce futur professionnel.

Les autres connaissances comme les sciences biomédicales et les sciences humaines et sociales aideront l’étudiant à développer la fonction médico-déléguée attendue chez l’infirmier. Les cours en lien avec la gestion, la démarche qualité, le système de santé et les politiques de santé et leur financement participeront à la compréhension de son futur contexte professionnel.

Une immersion en milieu professionnel est organisée dès la 1e année. Elle est progressive passant de 4 semaines en 1e pour aller à plus de 2/3 d’une année en 4e année. Les stages sont organisés en Belgique et à partir de la 3e année peuvent s’envisager à l’étranger (moyennant certaines conditions). Durant la plupart de leur stage, les étudiants bénéficient de l’accompagnement de nos référents pédagogiques.

Les valeurs essentielles à notre enseignement sont identiques à celles attendues dans l’exercice de l’infirmier responsable de soins généraux dont notamment l’autonomisation, le non-jugement, l’intégrité, la bienveillance.

Au cœur de la profession infirmière

Choisir de devenir infirmier aujourd’hui, c’est donc opter pour une profession proche de l’humain. Cela implique une pratique fondée sur la réflexivité, une conduite en accord avec la déontologie de la profession, mais aussi une réflexion éthique.

Cette profession, en constante évolution, se doit de répondre aux besoins de santé d’une société en perpétuel changement tant au niveau des problématiques de santé que des ressources pour y répondre. C’est pourquoi l’infirmier responsable de soins généraux est un acteur incontournable des soins de santé.

Ses interventions ciblent une personne, une famille, une collectivité, ou une communauté vivant une expérience de santé, et ce, quel que soit son âge (nouveau-nés, adolescents, adultes, aînés). Si ces derniers restent au centre de ses préoccupations, il ne peut exercer les soins sans envisager les interactions du bénéficiaire avec son environnement.

C’est grâce à son regard professionnel que l’infirmier fonde son jugement clinique, son raisonnement clinique, ses décisions et interventions infirmières.

Les concepts phares de cette profession : autonomisation du bénéficiaire, promotion et prévention de la santé, partenariat, collaboration et interdisciplinarité, communication, identité professionnelle, données probantes, leadership dans les domaines de la qualité des soins, de la recherche et de la formation des pairs

 


 

Conditions d’admission

Être titulaire du certificat d’enseignement secondaire supérieur ou diplôme équivalent.

Débouchés

L'infirmier responsable de soins généraux  exerce son activité généralement au sein d’une équipe pluridisciplinaire, en milieu hospitalier ou extrahospitalier comme le :

  • milieu de vie : domicile, maison de repos et de soins, service pénitencier, rue, …
  • milieu du travail : entreprise (médecine du travail)
  • milieu scolaire et d’accueil : école (PMS, PSE) crèche
  • milieu académique : recherche et enseignement
  • milieu humanitaire.

Les perspectives de formation continue

Spécialisations

  • Pédiatrie et néonatologie
  • Interdisciplinaire en gériatrie et psychogériatrie
  • Santé mentale et psychiatrie
  • Santé communautaire
  • Soins intensifs et aide médicale urgente
  • Oncologie
  • Soins péri-opératoires

Certificats

  • Médecine tropicale
  • Hygiène hospitalière (certificat inter-universitaire)
  • Plaie et cicatrisation (certificat inter-universitaire)

Qualifications 

  • Qualification en soins palliatifs
  • Qualification professionnelle en diabétologie
  • Infirmier relais en soins de plaie

Programme(s) d'étude(s)